Ardeje

Le prétraitement : une étape souvent incontournable

Ardeje mène à bien des dizaines de projets chaque année mettant en œuvre une multitude de matériaux hétérogènes : plastiques, peintures, textiles, papiers, métaux.
La typologie du matériau en lui-même et son procédé de fabrication peuvent influencer son état de surface. Or l'état de surface d'un objet favorise l'interaction avec l'encre et donc sa résistance et son comportement une fois déposé, facteurs clé du succès d'une impression.

Qu'il soit chimique ou physique, Ardeje dispose d'une batterie de prétraitements sans équivalent en Europe. Car à la simple contrainte du matériau en soi, viennent souvent s'ajouter d'autres tout aussi stratégiques aux yeux de nos clients : budget, temps de cycle, compatibilité multi-matériaux, encombrement. Aux recettes simples peuvent alors s'ajouter des recettes complexes faisant appel à une combinaison de prétraitements dont l'application fait appel à un véritable savoir-faire.

C'est ce savoir-faire qu'Ardeje met au service de ses clients dans le but d'accéder à la stratégie d'impression gagnante leur permettant d'atteindre les performances d'impression attendues.